PAPIER MACHINE


  
Papier Machine est un collectif mouvant, souple et poreux, dans lequel circulent des artistes* désireux et désireuses de travailler ensemble et avec d’autres.

Papier Machine est pensé avant tout comme un lieu d’expérimentations, un laboratoire de recherches visuelles, plastiques et scénographiques, où nous profitons de l’envie que nous avons de travailler ensemble, et de la fluidité que ce travail de proximité apporte, pour renouveler et enrichir nos propositions.

Nous opérons dans les champs de l’art, de l’architecture et du graphisme. Les questions que nous posons tournent autour de la ville, de son appropriation et des points de rencontre que l’on peut y créer. Nous aimons traverser les lieux publics, découvrir des points de vue, fabriquer de l’espace, jouer avec les contraintes d’un lieu.

C’est parce que nous aimons créer des pièces ouvertes qui s’activent au contact du monde qui les entoure.

* Delphine Boeschlin Arnaud Toupet Kevin Cadinot Benjamin Laville Dorian Guérin Romain Petit Simon Le Cieux Julien Gobled 



︎ bonjourpapiermachine@gmail.com

︎ 0688348593


︎ Les ateliers

Soutiens

Ville du Havre / DRAC Normandie




RÉCRÉATIONS






Ce projet fait suite à une collaboration initiée en janvier 2019 entre la ville du Havre, l’école Jean Maridor et le collectif Papier Machine, pour le réaménagement de la cour de l’école Jean maridor. Cette collaboration a pris la forme d’ateliers participatifs et d’une concertation avec les élèves, leurs parents et les enseignant.e.s.

À l’issue de cette étude, les problématiques qui se dessinent abordent plusieurs questions :
- parité
- séparation maternelle/primaire
- usages en-dehors des temps scolaires des habitants et des jeunes du quartier
- réintroduction de la nature dans un environnement exclusivement bétonné (fortes chaleurs dès le printemps car peu d’ombre, pas d’abris en cas de pluie, peu de végétation et interdite d’accès pour les enfants…)

la proposition que nous formulons, tend à développer la configuration d’une cour d’école spacieuse et aérée, tout en mettant en valeur le quartier où elle est implantée.

La cour de l’école se structure en plusieurs espaces bien définis mais qui restent modulables (ils peuvent être appropriés de plusieurs façons pour différents usages).

Nous proposons l’agrandissement des espaces verts, l’addition de couleurs (fresque et parcours), et du mobilier appropriable par toutes et tous, conçu pour le jeu, les temps de repos, mais aussi les activités pédagogiques développées par les enseignants. 

Projet de réaménagement de la cour de l’école Jean Maridor au Havre (→ en cours de réalisation)

Concertation, études, esquisse, Le Havre, 2019.


1. 
Les espaces de jeux sont imaginés pour développer l’imagination et l’aventure, ils sont appropriables par toutes et tous et permettent la rencontre et l’échange au milieu de la cour.

2. 
Les espaces verts sont maintenus et agrandis, ils sont aménagés pour pouvoir s’asseoir, contempler, dessiner, sans piétiner la végétation. Du côté maternelle, un espace rond et convivial est prévu pour pouvoir faire classe à l’extérieur, raconter des histoires quand il fait beau tout en bénéficiant de la fraîcheur des arbres. Une barrière colorée masque le vis-à-vis côté ouest et sud.

3. 
Des espaces de rangement sont prévus dans chaque cour pour les vélos et le matériel pédagogique.

4. 
La séparation entre les deux cours est repensée pour permettre plus d’interactions et une meilleure communication, tout en gardant des espaces définis pour chaque niveau.

5. 
Des parcours colorés sont peints sur le sol de la cour pour les vélos et les trotinettes. Ils seront également conçus pour laisser de la place à l’imagination des enfants, qui pourront inventer des jeux en fonction des couleurs et des zones à parcourir.
6. 
Des abris de formes ludiques et colorés sont implantés à plusieurs endroits dans la cour. Ils font de l’ombre, permettent de discuter entre ami.e.s et au calme, ils amènent leurs couleurs dans la cour.

7. 
Les éléments mobiles que nous proposons (bibliothèque, charriot d’arts plastiques, coffre à jeux…) permettent de proposer d’autres activités pendant la récréation. Ils peuvent être rangés dans le préau en dehors des temps d’occupation de la cour, et ils mettent les enfants à contribution pour l’organisation du rangement. Ce petit mobilier sera conçu et réalisé lors d’ateliers avec les élèves de l’école pour les inclure dans la fabrication, et ainsi, s’assurer d’une meilleure attention au rangement et à l’entretien de ces objets.

8. 
Les façades nord du gymnase et la barrière sud du terrain de sport sont utilisées comme support pour la création d’une fresque (également réalisée lors d’ateliers impliquant les élèves de l’école) qui amènera de la couleur et une vision plus ludique des bâtiments.

9. 
Terrain de sport multi-activités.